Accueil ActualitésInsolite Emmener son chien à bord pour une croisière

Emmener son chien à bord pour une croisière

par admin

Vous souhaitez embarquer votre chien avec vous lors de votre prochaine croisière en voilier plutôt que le laisser à terre chez des amis ? Avant de partager cette expérience unique avec votre fidèle compagnon, voici un petit tour d’horizon des éléments à connaître. 

Amariner son chien : la croisière « test » 
Emmener votre chien à bord une première fois pour une visite des lieux constituera une première étape pour le familiariser avec ce nouvel espace. Un animal vivant en appartement aura certainement moins de mal à se faire à la relative exiguïté d’un bateau. Cependant, les chiens habitués au grand air apprécieront sans nul doute l’environnement marin. Mais un chien est-il réellement fait pour prendre le large ? Il n’existe pas une seule et bonne réponse à cette question, tout simplement parce que cela dépend des chiens, de leur caractère et de leur familiarité ou non avec le milieu marin. Cependant une croisière brève (une journée ou quelques heures) sera un bon moyen pour donner le goût de la mer à votre animal. Lors de cette croisière test, vous pourrez amariner progressivement votre animal de compagnie. Rassurez-le pendant les manœuvres et soyez à ses côtés pour ses débuts sur l’eau. Tout cela pourra lui éviter, par la suite, d’être incommodé par les différents bruits et mouvements du bateau et d’avoir le mal de mer.  

Astuces et aspects pratiques pour une croisière réussie avec votre chien 
Pour que votre chien ne se sente jamais enfermé ou à l’étroit sur le bateau, il sera important de prévoir des excursions à terre de temps en temps. L’occasion pour vous comme pour lui, de découvrir et d’explorer les lieux en faisant de belles balades ! Veillez par ailleurs à ce qu’il ait toujours une gamelle avec de l’eau et une autre avec ses croquettes habituelles (pensez à accrocher les gamelles aux filières, ou à les fixer si vous les posez sur le pont pour leur éviter de tomber à l’eau). Comme pour les vivres, il faudra prévoir un stock de croquettes suffisant, ou alors vous organiser pour vous ravitailler au fur et à mesure durant votre croisière (les croquettes pour chien se trouvent assez facilement). En outre, sécuriser le bateau en fixant des filets le long des filières pourra s’avérer particulièrement indispensable, surtout si vous naviguez avec un petit chien. Sachez enfin que certains animaux accepteront plus facilement un gilet de sauvetage que d’autres… mieux vaut en tout cas toujours en prévoir un pour votre animal, cela sera plus rassurant en cas de gros temps par exemple. 

Quelques règles à mettre en place pour une croisière agréable 
Cela va de soi, l’organisation à bord avec un chien déjà dressé sera bien plus facile. L’environnement change, mais les règles de base sont les mêmes qu’à la maison. En navigation, veillez à ce que votre chien reste couché et bien calme (emmenez-lui son panier, où il pourra être à son aise comme à la maison, et quelques jouets). Au port ou au mouillage, interdisez-lui d’aboyer, sauf en cas de danger immédiat. Pour que votre animal de compagnie fasse ses besoins, c’est à vous de voir : une ou deux balades à terre quotidiennes, ou bien un espace aménagé à bord (on pensera alors à l’avant du pont, facile à nettoyer avec un seau d’eau).  
Selon vos préférences ou si vous voyagez à bord d’un bateau de location, il pourra être judicieux d’interdire l’entrée dans la cabine à votre chien (pensez à vous renseigner pour savoir si les animaux sont autorisés sur le bateau que vous louez). Si vous choisissez de laisser votre chien en extérieur, aménagez-lui un espace bien à l’abri du vent et de la pluie sur le pont. En cas de mauvaise météo pendant la navigation, il sera cependant préférable pour sa sécurité de faire entrer votre chien en cabine. 

Formalités avant le départ 
Il vous faudra avant tout vous assurer d’être en règle avec le service phytosanitaire et la douane. Pour cela, munissez-vous du passeport de votre animal et de son carnet de vaccination. Votre chien devra par ailleurs impérativement être identifié par puce électronique et avoir ses vaccins à jour (notamment celui contre la rage). Vous l’aurez donc compris, avant votre départ, une petite visite chez le vétérinaire s’impose, afin de vérifier que tout est en règle !  


Pour une croisière à l’étranger, tenez-vous régulièrement informé des règlementations en vigueur sur place (en dehors de l’Europe, une quarantaine pourra être imposée à votre animal… autant le savoir avant !). Le site internet https://www.anivetvoyage.com/, tenu et mis à jour par une vétérinaire, pourra vous aider dans cette tâche. 

Quelques règles à mettre en place pour une croisière agréable
Cela va de soi, l’organisation à bord avec un chien déjà dressé sera bien plus facile. L’environnement change, mais les règles de base sont les mêmes qu’à la maison. En navigation, veillez à ce que votre chien reste couché et bien calme (emmenez-lui son panier, où il pourra être à son aise comme à la maison, et quelques jouets). Au port ou au mouillage, interdisez-lui d’aboyer, sauf en cas de danger immédiat. Pour que votre animal de compagnie fasse ses besoins, c’est à vous de voir : une ou deux balades à terre quotidiennes, ou bien un espace aménagé à bord (on pensera alors à l’avant du pont, facile à nettoyer avec un seau d’eau).
Selon vos préférences ou si vous voyagez à bord d’un bateau de location, il pourra être judicieux d’interdire l’entrée dans la cabine à votre chien (pensez à vous renseigner pour savoir si les animaux sont autorisés sur le bateau que vous louez). Si vous choisissez de laisser votre chien en extérieur, aménagez-lui un espace bien à l’abri du vent et de la pluie sur le pont. En cas de mauvaise météo pendant la navigation, il sera cependant préférable pour sa sécurité de faire entrer votre chien en cabine.
Formalités avant le départ
Il vous faudra avant tout vous assurer d’être en règle avec le service phytosanitaire et la douane. Pour cela, munissez-vous du passeport de votre animal et de son carnet de vaccination. Votre chien devra par ailleurs impérativement être identifié par puce électronique et avoir ses vaccins à jour (notamment celui contre la rage). Vous l’aurez donc compris, avant votre départ, une petite visite chez le vétérinaire s’impose, afin de vérifier que tout est en règle !
Pour une croisière à l’étranger, tenez-vous régulièrement informé des règlementations en vigueur sur place (en dehors de l’Europe, une quarantaine pourra être imposée à votre animal… autant le savoir avant !). Le site internet https://www.anivetvoyage.com/, tenu et mis à jour par une vétérinaire, pourra vous aider dans cette tâche.

Articles liés