Accueil Guide voyage bateauDestinations où naviguer Croisière en Méditerranée – Hyères – St Tropez

Croisière en Méditerranée – Hyères – St Tropez

par Aurélie Renier
Hyères-St-Tropez

La côte varoise avec ses paysages à couper le souffle, ses îles enchanteresses et ses escales variées offre à la fois une croisière de rêve et un itinéraire naturel vers la riviera italienne.

Avec ses 1452 places, le port de Hyères “Les palmiers” est le plus important port de plaisance de la méditerranée française. Une croisière d’une semaine au départ de Hyères vers l’ouest en passant par la presqu’île de Giens, les iles d’Or en direction de St-Tropez vous garantit des souvenirs inoubliables.

Le port de Hyères les Palmiers

En quittant le port de Hyères, les admirateurs de la Marine Nationale ne manqueront pas de contourner la presqu’Île de Giens pour découvrir la rade de Toulon et le port militaire jusqu’à l’entrée duquel il est possible de naviguer, à quelques encablures des bâtiments de la flotte de la Méditerranée…

Le port militaire de Toulon


La presqu’Île de Giens offre presque toujours un mouillage abrité, que le vent souffle d’est ou d’ouest. Méfiez-vous tout de même de la plage de l’Almanarre, célèbre dans le monde entier pour son spot de wind et kitesurf ! Les amateurs de plongée sous-marine trouveront à l’extrémité de la presqu’île deux chasseurs bombardiers “Stuka” coulés lors d’exercices menés par l’aviation allemande durant la seconde guerre mondiale.
La Plage de l’Almanarre

Les Iles d’Or


Une courte navigation vous mènera à un petit bijou de la méditerranée, l’île de Porquerolles. Les voitures y sont bannies, on s’y déplace en vélo et, même si les navettes y déposent en journées un nombre considérable de touristes, le calme et l’atmosphère insulaire reviennent dès la fin de journée. Choisissez le mouillage de La l’anse Notre-Dame, permettant de rejoindre la plage à la nage, plus calme que le mouillage de rade ou le mouillage de la pointe du langoustier permettant de rejoindre en dinghy l’hôtel du même nom, célèbre pour ses langoustes !
Attention, les mouillages sont réglementés et la présence d’une cuve à eaux noires est obligatoire à bord, vérification possible…
La Plage d’Argent

Puis direction plein ouest, vers Port Cros, réserve naturelle protégée, vitesse limitée à 5 nœuds. La baie de Port Man, assez encaissée est souvent bondée l’été à tel point que l’évitage des bateaux, la nuit, n’est parfois plus possible… Ne manquez pas le petit village et son atmosphère de bout du monde.

Port Cros

A l’Est de port Cros, une autre curiosité locale, l’Ile du Levant. Selon l’endroit ou vous l’approcherez, vous serez accueilli par la marine Nationale (c’est une base militaire) ou une population naturiste ! Seul le village d’Héliopolis et son emprise restent accessible. La zone militaire interdite est à prendre très au sérieux, l’île du Levant abritant des installations d’essais et de tirs en mer.
Au nord de port Cros, juste avant le Cap Bénat, se dresse un petit fort. Respectez la zone interdite, cette presqu’île abrite la résidence varoise des présidents de la république française, le fort de Brégançon, sur la commune de Bormes les Mimosas.

Le fort de Brégançon


Bormes les Mimosas abrite un port ainsi que de bons mouillages toutefois intenables par vent d’est. Le vieux village est charmant et fleure bon la Provence d’antan. C’est une escale bien plus agréable que le Lavandou, tout proche, bétonné et regorgeant de campings et autres supérettes.

A l’est du Lavandou, avant d’arriver à Cavalaire sur Mer, la commune du Rayol abrite un charmant mouillage, devant l’hôtel “Le Bailli de Suffren” (bonne table) et puis à l’est, dans l’anse du Dattier ou encore derrière la pointe de Bonporteau.

L’anse de Bonporteau


La presqu’ile de Saint-Tropez

La baie de Briande abrite les célèbres plages privées de Pampelonne. Ici, même si vous disposez d’un très confortable 50’ on joue dans une autre cour, celle du show-business, des paillettes et du champagne. Les grands et les plus beaux yachts du monde mouillent dans cette baie pour permettre à leurs passagers de se montrer dans les véritables discothèques à ciel ouvert que sont certaines des plages de Pampelonne. Une douche de champagne millésimé en dansant sur un mix d’un artiste célèbre live ? C’est ici que cela se passe. Mouillage par vent d’ouest uniquement.
Plus loin vers l’est c’est la petite plage de l’escalet, tranquille, publique. Plusieurs minuscules criques permettent de d’abriter un voilier par beau temps si on souhaite éviter le mouillage du golfe de Saint Tropez. Celle située au pied de l’hôtel la réserve permet de le rejoindre pour une soirée chic mais détendue.

Saint Tropez, cité des stars

C’est ensuite l’arrivée à Saint-Tropez, 724 anneaux, des places de port de 74 à 154 Euros la nuit pour un 12m. Le port est très souvent bondé. Ne comptez pas sur une place au passage, réservez. Quelques places sont parfois disponibles sur le quai d’honneur, entre les mégayachts et face aux flots compacts de touristes venus s’éblouir du lustre des puissants…

Port de Saint-Tropez


Que vous souhaitiez profiter d’une escale gastronomique, festive ou de possibilités de shopping étourdissantes, Saint Tropez demeure immanquable. Cap sur un des nombreux restaurants de la ville puis passez une nuit de folie dans les bars et discothèques de la ville.

Contrairement à d’autres villes de ce genre, Saint-Tropez garde ses racines d’authentique village de pêcheurs et possède une architecture et une âme toutes particulières bien que difficile à déceler en juillet/août. Hors saison, la ville se présente sous un tout autre angle, plus calme, loin des excès de la population glamour estivale et de ses débordements elle sait montrer un visage véritablement attachant.

Port de pêche de Saint Tropez

Cet article est rédigé par François MEYER.

Articles liés