Accueil Apprendre à naviguerConseils de Navigation L’éco-navigation : les bons gestes à prendre avant de partir en mer !

L’éco-navigation : les bons gestes à prendre avant de partir en mer !

par Aurélie Renier
econavigation

Vous vous apprêtez à partir naviguer sur les plus belles côtes françaises et européennes, proche de mouillages protégés ou bien des zones naturelles ? Ces endroits idylliques sont l’avenir de la Terre et, pour nos générations futures, il est temps de laisser l’océan propre. Band of boats vous donne de précieux conseils afin de se sensibiliser sur l’éco-navigation et limiter la pollution des mers et océans.

Les bons gestes à réaliser :

Au port : Limiter votre consommation d’eau. Cela passe par des gestes simples de tous les jours mais aussi grâce à des petits appareils tel que les stop’eau, les réducteurs de débit. Petit appareil, grandes économies !
Récupérer l’eau de pluie pour faire une vaisselle, nettoyer le pont est aussi une solution. L’utilisation d’un osmoseur permet de rendre l’eau de pluie ou de la mer potable.

Les déchets :

Le problème numéro 1 pour la mer. Lorsque vous naviguez, pensez à vous équiper de poubelles de tris. Petite astuce, videz un coffre du cockpit afin de mettre un grand sac ou un sceau pour stocker les bouteilles en verre ou en plastique vides. Le tri est important.
Si, vous passez à côté d’un sac en plastique ou un déchet, sortez l’épuisette ou la gaffe et remontez le plastique à bord ! Les souvenirs du permis côtier et de l’homme à la mer permettront de toujours être prêt pour ramasser la pollution de notre océan.

En mer :

Vous avez un bateau à moteur ? favorisez les moteurs quatre-temps ou électriques. Ils auront moins de rejet de gaz à effet de serres, et une augmentation d’économie de carburant. Pour cela, l’utilisation de la meilleure façon du trim est à prendre en considération. Pensez à le faire réviser au moment de l’hivernage.

Vous êtes un fervent navigateur à voile ? Utilisez les voiles, c’est le meilleur moteur en cas de vent. Pas de vent ? trouvez un mouillage idyllique et profitez du farniente, du soleil. Pourquoi avoir un bateau à voile et utiliser tout le temps le moteur ?
Ne laissez rien de sortie qui pourraient s’envoler et tomber à la mer, tel que des emballages plastiques, des bouteilles, du papier…

Amis fumeurs, les cendriers sont pour vous ! Un cendrier de poche ! Les mégots peuvent être dévorés par les oiseaux et se dégradent surtout très lentement.

Pensez à des cuves de récupération des eaux noires. Cela permettra de ne pas salir les zones de baignades ainsi que les fonds marins. L’utilisation de produits biodégradables sont très importants.

Les mouillages:

En méditerranée, l’eau est turquoise. Au moment de mouiller, votre ancre doit être sur un banc de sable et non sur de la roche ! Cela permettra de protéger le corail et les fonds marins. Pensez aux baigneurs, proche de leurs bateaux aux mouillages en train de se baigner. Laissez-les profiter de ces cadres d’exception.

Vous êtes adeptes du bronzage et de la baignade ? Protéger sa peau des rayons du soleil est essentiel mais certains ingrédients (silicones et filtre UV) des crèmes solaires polluent la mer. Pensez à utiliser des produits solaires respectueux de l’océan pour préserver l’écosystème marin !

La pêche:

Nous aimons tous pêcher pour profiter d’une bonne plancha ou d’un barbecue. Cependant, en France la pêche est limitée ! Pensez à bien respecter les limites de taille, de poids et de quantités de poissons. Le matériel de pêche homologué est obligatoire.

La règle des 4R : Refuser – Réduire- Réutiliser – Recycler

Refusons un sac plastique lorsque nous faisons les courses. Prenons un sac que nous avons déjà, pas besoin de racheter.
Réduisons les consommations.
Réutilisons les bouteilles vides.
Recyclons le plastique, les emballages.
On y pense peu, mais pour une éco-navigation réussie, respectez le code marin et les autres plaisanciers. La liberté de l’un s’arrête là où on commence celle des autres. Si vous souhaitez une mer meilleure, respectons les premiers gestes.

Grâce à cette vidéo de Ocean As Common, il est temps de changer le cours de l’eau de l’océan.

Articles liés