Accueil Guide Achat/Vente BateauEntretien de votre bateau Les différentes pompes de cale – Quels entretiens ? Quelles utilisations ?

Les différentes pompes de cale – Quels entretiens ? Quelles utilisations ?

par Stanislas Desmarest
pompe_de_cale

Les pompes de cales modernes permettent de maintenir théoriquement le bateau à flot en cas de voie d’eau. Elles permettent également d’évacuer les petites quantités d’eau présentes dans les fonds.

Les pompes de cales modernes permettent de maintenir théoriquement le bateau à flot en cas de voie d’eau. Elles permettent également d’évacuer les petites quantités d’eau présentes dans les fonds.

Bien que la présence à bord “d’un dispositif d’assèchement manuel” soit obligatoire (Art. 240-2.05 de l’arrêté du 02/12/2014) , il n’est en général pas suffisant pour étaler une entrée d’eau sérieuse.

Pour cette raison, les pompes de cale modernes des bateaux de plaisance sont en général électriques et fonctionnent en courant continu (12 ou 24 V).

Elles peuvent être manuelles (déclenchement volontaire), automatiques (déclenchement cyclique) ou actionnées via un déclencheur (un contacteur à flotteur). On peut les installer à demeure où disposer de modèles mobiles à placer au plus près de l’entrée d’eau.

Une voie d’eau sur une coque sur un diamètre de 150 mm laissera entrer plus de 30 m3 d’eau par heure (30 000 Litres) à bord. C’est un volume gigantesque qui ne pourra être étalé qu’en présence d’un système de pompage adapté.

Pour tirer la meilleure performance possible de votre (vos) pompe(s) de cale, en cas d’urgence, plusieurs détails sont importants :

– Limiter la longueur des canalisations de refoulement et d’aspiration (les tuyaux exercent une résistance importante -le frottement- ainsi plus la pompe doit pomper loin, moins son débit sera élevé).

Idéalement la distance entre la pompe et le passe coque ne doit pas être supérieure à 1 m.

– Veillez à limiter les efforts de la pompe en dimensionnant correctement le tuyau de refoulement (26 mm pour une pompe moyenne et 36 mm pour une pompe de forte capacité).
– Toujours installer une seule pompe par ligne de refoulement. Deux pompes montées sur une ligne ne fonctionnent pas mieux qu’une seule.
– Nettoyez régulièrement les fonds de tous débris qui peuvent bloquer un contacteur ou endommager une pompe.

– Testez régulièrement le fonctionnement de votre (vos) pompe(s) de cale.

Les pompes de cale manuelles

Les pompes de fixe cales manuelles nécessitent la force musculaire permanente d’un équipier pour fonctionner. L’équipier qui pompe ne peut pas participer au colmatage de l’entrée d’eau. 6 000 L/h.

Vous pourrez utliser la pompe manuelle Whale titan.

Une pompe mobile, débit de l’ordre de 2 000 L/h, pourra évacuer une entrée d’eau d’un diamètre de 3 cm.
Voici la Pompe à main Plastimo.

Les pompes de cale électriques

Certaines pompes de cales électriques sont immergées et d’autres déportées. Les pompes immergées présentent des longueurs de tuyaux plus courtes et donc des capacités de refoulement plus importantes.

Les pompes déportées, bien qu’elles présentent des capacités de refoulement plus faibles (résistance des tuyaux d’aspiration), leur crépine (extrémité du tuyau d’aspiration) peut être placée au fin fond d’une cale exiguë.

Les pompes de cales immergées fixes à contacteur externe sont en général les pompes les plus puissantes.

Déclenchables par un interrupteur ou via un contacteur, elles pompent jusqu’à 14 000 L/h. L’installation de deux de ces pompes, disposant chacune de son propre passe-coque de refoulement augmente sérieusement les chances d’un croiseur hauturier de pouvoir étaler une voie d’eau importante si le système électrique du bord demeure fonctionnel.

Une bonne alternative à l’installation fixe d’une seconde pompe de cale (et de son second passe coque) consiste à disposer à bord d’une pompe de cale électrique mobile immergée puissante d’une capacité pouvant aller jusqu’à 10 000 L/h.

Vous pourrez utiliser le Gianneschi Maxi Sub.

Les pompes de cales immergées automatiques fonctionnent sans contacteur, mais selon un cycle se répétant à l’infini : un démarrage d’une seconde toute les deux minutes ; en cas de présence d’eau, la pompe continue à travailler jusqu’au prochain démarrage. Si ces systèmes électroniques permettent de se passer de contacteur, les moteurs des pompes sont sollicités bien davantage que sur des modèles à contacteurs. 7 500 L/h.

Voici le Rule RL053.

Ces mêmes modèles existent en aussi en version compacte (moins de 21 mm de hauteur) pour les petits bateaux aux fonds de cales peu profonds. Attention la capacité de refoulement est plus faible, 3 400 L/h.

Optez pour le Rule Lopro, un modèle compact

Sur les pompes de cales immergées à déclencheur intégré, le boîtier renferme un flotteur déclenchant la pompe au-delà d’une certaine hauteur d’eau. Ce sont des systèmes compacts de puissance moyenne (4 000 L/h).

Vous pourrez trouver le Rule RM 1100.

Les pompe de cales déportées à corps en bronze et rotor flexible peuvent évacuer des eaux chargées d’hydrocarbures ou eaux de ballast via leur crépine logeable n’importe ou même dans un endroit inaccessible.

Vous pourrez trouver Marco UP1 pompant 5 000 L/h.

Les pompe de cales déportées à diaphragme, fonctionnent à sec sans être abîmées, mais aspirent uniquement des eaux propres.

Vous pourrez trouver Jabsco 33600 pompant 2 000 L/h.

Pour pouvoir compter sur votre pompe de cale au bon moment, maintenez propres vos fonds de cale.

Il serait dommage qu’un simple débris, en bloquant la pompe au moment crucial, envoie votre bateau par le fond…

Articles liés