Accueil ActualitésInsolite Occuper ses enfants en croisière : les origamis nautiques

Occuper ses enfants en croisière : les origamis nautiques

par Aurélie Renier

Lorsqu’il fait froid, humide et que le vent souffle fort, l’idée d’aller dehors n’est pas toujours très encourageante. Alors, on reste dans la cabine et on s’occupe avec les moyens du bord. Une feuille, une table, et c’est parti pour toute une série d’origamis qui vous fera naviguer au chaud dans un univers marin charmant. Cette fois-ci ce seront les plus petits qui choisiront le cap et tiendront la barre de leur bateau !

Cette « amusette en papier » vieille de plusieurs siècles

L’origami, du japonais « oru », « plier », et kami, « papier » est l’art du pliage du papier. Symbole d’amitié ou porte bonheur mondialement connu, il tire ses origines de la Chine du VIème siècle où il était associé à l’art de la découpe du papier. Il aurait été introduit au Japon par des moines bouddhistes où il a vite été intégré dans des rituels religieux. C’est vers le XVIIe siècle qu’il prend la forme moderne qu’on lui connaît, où le papier est juste plié, sans être associé au découpage.

Dès le début du XIXe siècle en Europe, des spécialistes de l’éducation enfantine s’en inspirent. Pliages et manipulation du papier constituent, pour Friedrich Fröbel, pédagogue allemand et concepteur des premiers jardins d’enfants, d’excellents supports pédagogiques. En 1890, en France, dans le fameux « Livre des Amusettes », les origamis sont évoqués sous le charmant nom « d’amusettes en papier ».

Une activité ludique et peu coûteuse

Nul besoin de prévoir toute une boite de papeterie pour démarrer l’activité, et c’est bien ça qu’on apprécie avec les origamis. Des feuilles A4 (21 * 29,7 cm) toutes simples seront parfaites. Pour les pliages sur une base carrée, on replie l’un des coins de la feuille A4 vers le bord opposé, puis on découpe la bande qui reste en bas et le tour est joué !

Essayez d’autres types de papiers et de formats

Gardez toujours quelques vieux journaux ou magazines à bord, ils seront source de mille occupations pour les enfants. Les pleines pages de publicité, souvent colorées, se révèlent enfin utiles ! Peu importe le format et la texture, il faut tout essayer. Le seul risque sera d’avoir le bout des doigts un peu noircis… votre activité d’origamis nautiques n’en sera que plus riche et colorée !

Plantons le décor avec un beau bateau en papier

S’il y a bien un pliage connu de tous dès le plus jeune âge, qu’on a décliné dans toutes les tailles et toutes les couleurs, c’est le bateau ! Retour sur cet élément de base dont voici le secret de fabrication :

Source : teteamodeler.fr

Les petits poissons dans l’eau, nagent, nagent, nagent…

Ce pliage débute par une feuille carrée, avec si possible un motif ou une couleur différente sur l’un des côtés. Le schéma suivant vous guidera précisément sur les étapes à suivre :

Source : teteamodeler.fr

Laissez libre cours à votre imagination et à celle de vos enfants. Avec ce pliage de poisson, on pourra jouer sur l’uniformité et les multiplier pour en faire un banc. Vous pouvez aussi miser sur les couleurs, les motifs et les tailles de papier pour retrouver toutes les couleurs d’un vrai récif coralien.

Tandis que la baleine bleue cherche de l’eau…

Sur ce pliage à base de papier carré, il suffira d’agrandir un peu le corps et de rétrécir la queue pour que ce gros poisson prenne des allures de baleine ! Vous pourrez tracer les yeux à l’aide d’un feutre et le tour est joué !

Source : teteamodeler.fr

..Et que les pingouins dansent !

Très facile à réaliser, le pingouin en origami a une belle allure, proche de la réalité. Vous opterez pour un papier carré, de préférence noir d’un côté et blanc de l’autre. Suivez pas à pas la confection du pingouin en origami :

Source : chine-culture.com, design Fumiaki Shingu

Pour aller plus loin : l’origami d’art

L’origami, même pour les plus petits, est une vraie poésie. Certains adeptes passionnés, habiles de leurs mains, arrivent à en faire de superbes œuvres d’art. Si vous avez du temps à tuer, des papiers variés et un brin d’imagination, à vous de créer un véritable bestiaire sous-marin.

Donnez une touche de déco originale à votre bateau d’occasion.

Si vous avez un bout de nylon, attachez-vos créations les unes aux autres pour former une guirlande Ou alors, à l’aide d’un petit morceau de pâte adhésive, vous pourrez les fixer sur une porte, une étagère ou un hublot. Et les rapporter chez vous à la fin de votre croisière.

Bonne navigation autour de vos origamis nautiques !

Articles liés