Accueil Guide voyage bateauDestinations où naviguer Les phares incontournables en France

Les phares incontournables en France

par Aurélie Renier

La France est réputée mondialement pour ses phares, il faut dire qu’elle en compte 150 à son palmarès. Et nombreux sont ceux qui possèdent des records : le plus haut, la portée la plus longue etc… Voici une petite sélection des plus incroyables phares de France, à approcher avec votre bateau de location.

Le Phare de Cordouan

Des surnoms, le Phare de Cordouan en a plein : “Phare des Rois”, “Versailles de la mer”… Et des records, ce phare situé à l’entrée de l’estuaire de la Gironde n’en manque pas non plus !
Tout d’abord, plus ancien phare de France avec plus de 400 ans d’existence (il fut érigé entre 1584 et 1611)… et il est encore en activité. Mais aussi, premier bâtiment français à être classé Monument Historique et dernier phare en mer au monde à être encore accessible aux visiteurs !
Alors laissez mouiller votre bateau de location, descendez du navire et allez voir ce phare de plus près. Une jolie montée de 311 marches vous emmènera jusqu’au sommet d’où vous profiterez d’une vue panoramique sur les environs (par temps clair, on peut voir jusqu’à 40 kilomètres !.

Le Phare de l’île vierge

Le Finistère et plus particulièrement Plouguerneau, peuvent se targuer d’accueillir le plus grand phare d’Europe. Le Phare de l’ile Vierge mesure en effet 82,5 mètres de haut (comptez 397 marches en colimaçon pour monter tout en haut). Une fois au sommet, le panorama sur le Finistère est splendide (jusqu’à 52 kilomètres de visibilité !). À l’intérieur, ne manquez pas de prêter attention aux 12 500 carreaux d’opaline des usines de Saint-Gobain, magnifique !

Le Phare de Créach

Tout comme le Phare de l’ile Vierge, le Phare de Créach se trouve dans le Finistère, à Ouessant plus exactement. Celui-ci n’est pas le plus haut, mais le plus puissant d’Europe : ses faisceaux lumineux vont jusqu’à 60 kilomètres !
55 mètres de haut, reconnaissable grâce à ses grandes bandes blanches et noires, le phare ne se visite pas mais accueille le Musée des Phares et Balises où vous en apprendrez plus sur l’histoire de la signalisation maritime et sur la construction des phares.

Le Phare de la Jument

Ouessant accueille un deuxième phare incontournable, celui de la Jument, situé en pleine mer au sud-ouest de l’île. Le phare de la Jument, haut de 47 mètres est classé dans la catégorie des Enfers… Il faut en effet voir le phare quand la tempête se lève autour de lui (ce qui n’est pas rare ici vu sa position isolée), que la marée se déchaîne pour venir casser ses vagues sur l’édifice jusqu’à le recouvrir entièrement ! On comprend alors toute la signification du “phare des Enfers”…
Ces événements sont si impressionnants que le phare de la Jument a été immortalisé par le photographe Jean Guichard en 1989 grâce à 4 clichés mémorables.

Le Phare du Bout du monde

Il fait partie des phares incontournables en France car il ne ressemble à aucun autre. Au large de La Rochelle, dans le port des Minimes, vous serez surpris par ce phare en bois de 11 mètres de large pour seulement… 6,5 mètres de haut !
Il s’agit en fait d’une réplique du phare du même nom situé en Patagonie, à la Pointe du Cap Horn. Monté sur pilotis il a été reconstruit selon les plans d’origine en 1998 et il guide les marins de sa lumière depuis 2000.

Le Phare de Gatteville

Deuxième phare le plus grand d’Europe (après le Phare de l’ile vierge, voir plus haut), le Phare de Gatteville domine la Manche du haut de ses presque 75 mètres. Voilà une bonne occasion de longer les côtes normandes en bateau : voir de plus près ce géant de granit (7400 tonnes de matériaux nécessaires à sa construction), et pourquoi ne pas monter les 365 marches vous menant au sommet pour admirer la vue sur le bocage du nord Cotentin et les côtes du Calvados.

Le Phare de Ploumanac’h

Le phare de Ploumanac’h situé sur la commune du même nom se fond parfaitement dans le décor avec son granit rose et sa petite taille de 15 mètres. Il semble comme appartenir la côte bretonne ciselée et scintillante de granit.
Le granit rose du phare est d’ailleurs plutôt récent puisqu’il est venu remplacer le granit gris originel du 19ème siècle.
Et s’il est un moment à choisir pour aller voir le Phare de Ploumanac’h, c’est bien au soleil couchant, pour profiter de la lumière dorée et chaude qui sublime la couleur de l’édifice.

Articles liés