Accueil Apprendre à naviguerConseils de Navigation Les repas lyophilisés sur un bateau

Les repas lyophilisés sur un bateau

par clementine huard
Chili con carne lyophilisé

Comment sont-ils préparés ? Sont-ils bons pour la santé ? Prisés par les sportifs de tous horizons et notamment par les navigateurs, les repas lyophilisés peuvent représenter de véritables atouts pour un garde-manger, lors d’une croisière en mer. Zoom sur les repas lyophilisés.

Qu’est-ce qu’un repas lyophilisé ?

Fréquemment utilisés par les sportifs et compétiteurs, les repas lyophilisés se présentent le plus souvent sous la forme de nourriture en sachet précuite, à laquelle on vient ajouter de l’eau (chaude ou froide, selon s’il s’agit d’une entrée, d’un plat ou d’un dessert) pour la reconstituer.

La plupart du temps, un niveau est indiqué à l’intérieur du sachet pour connaître le volume d’eau à ajouter. On verse l’eau, et il faut alors compter quelques minutes (plus ou moins dix minutes selon les recettes et la température de l’eau ajoutée) pour que ça soit prêt. Les sachets sont généralement vendus en formats individuels, mais existent également en formats plus grands ou multi-portions.

Quant aux plats proposés, leur gamme s’est considérablement élargie ces-dernières années, et s’inspire des cuisines du monde entier. On trouve notamment du hachis Parmentier, du chili con carne, des pâtes bolognaise (et à toutes les sauces !), de la blanquette de saumon, de la ratatouille, des lentilles au curry, du sauté d’agneau, des purées… Le riz semble néanmoins faire moins d’adeptes : malgré tous les efforts possibles, il demeure souvent dur car en sous-cuisson. Il existe aussi de nombreuses entrées (soupes, salades composées, etc.) et desserts (mousses chocolatées, muesli, porridge, etc.).

Les avantages des repas lyophilisés en bateau

Si les repas lyophilisés sont plébiscités en mer, c’est qu’ils présentent plusieurs avantages. Faciles à stocker, les sachets prennent relativement peu de place – et l’on sait combien celle-ci est précieuse à bord. Ensuite, ils permettent de cuisiner rapidement, et avec relativement peu d’ustensiles : on verse l’eau chaude ou froide à l’intérieur et on peut manger à même le sachet, donc pas de corvée de vaisselle ! Ce gain de temps peut s’avérer précieux en cas de météo capricieuse et de nécessité d’être longuement à la barre, ou sur le pont. L’autre atout des repas lyophilisés, c’est leur durée de conservation : près de six ans pour certains sachets et jusqu’à une vingtaine d’années pour les boîtes !

Enfin, un repas lyophilisé est suffisamment riche en nutriments pour vous apporter tous les calories nécessaires après une bonne journée en mer ou une excursion à terre, à profiter en famille ou entre amis. Alliant l’utile à l’agréable, les repas lyophilisés permettent de profiter d’une alimentation variée et souvent plus goûteuse qu’il n’y paraît.

Comment sont préparés les repas lyophilisés ?

La fabrication d’un repas lyophilisé repose sur la déshydratation des aliments qui le composent, suivant différentes étapes : les ingrédients sont congelés, mis sous vide et sublimés (la glace s’évapore). Certaines marques choisissent de cuisiner le plat avant ce processus, d’autres optent pour un simple assemblage d’ingrédients.

En cas de persistance de certaines molécules d’eau dans le plat lyophilisé après la sublimation, une mise sous vide « poussée » permet de les extraire grâce à une hausse de la température (on parle alors de « désorption »). Cette dernière étape peut durer jusqu’à sept jours, et va permettre au repas lyophilisé de perdre jusqu’à 97% de l’eau qu’il contenait. C’est grâce à cet état qu’il va pouvoir se conserver des années à température ambiante ! Comme l’on peut s’en douter, la complexité du processus de fabrication va nécessairement venir impacter le tarif des repas lyophilisés. Il faudra ainsi compter entre 3€ et 6€ le sachet. La plupart des sachets sont conditionnés dans un emballage bénéficiant d’une rigidité verticale suffisante et d’une matière permettant de ne pas se brûler les doigts. Un zip permet quant à lui de refermer le tout le temps de la cuisson.

Un repas lyophilisé est-il réellement bon pour la santé ?

Au cours de ces dernières années, l’offre de repas lyophilisés s’est considérablement élargie et perfectionnée : certaines marques ont recours à des produits bios, et certifient leurs repas sans conservateurs et sans additifs. Comme pour tout plat préparé, il faudra veiller aux origines des ingrédients, à la composition du plat et à sa qualité, qui pourra varier d’une marque à l’autre.

Quant à l’aspect et à la saveur d’un repas lyophilisés une fois celui-ci réhydraté, ils s’approchent fortement de ceux des produits frais : on retrouve ainsi selon les plats et les marques des morceaux de légumes et de petites pièces de viande, par exemple. La lyophilisation permet en effet de conserver remarquablement les différents nutriments (protéines, vitamines, etc.). En moyenne, un repas lyophilisé contient 400 calories. Pour subvenir au besoin journalier, il faudra donc dans certains cas en prévoir plus d’un par personne, ou compléter par des collations (fruit, barres énergétiques, etc.).

Article rédigé par Maeva Roy

Articles liés