Accueil Guide voyage bateauDestinations où naviguer Les vestiges à observer sous l’eau lors d’une croisière en France

Les vestiges à observer sous l’eau lors d’une croisière en France

par Aurélie Renier

Épaves, sentiers sous-marin, vestiges archéologiques… tour d’horizon de quelques trésors subaquatiques à découvrir en plongée.

A Olbia, un sentier sous-marin archéologique

A Olbia, vous aurez l’occasion de découvrir des vestiges sous-marins et terrestres. On trouve sur place une forteresse bâtie par les grecs puis récupérée plus tard par les romains. En bordure littorale de ce site, à 5 mètres de fond à peine, se trouvent un ancien quai romain et d’imposants blocs de pierre. Vous pourrez également observer, plus loin, la carcasse d’une Tartane (un bateau à voile typique de la Méditerranée) ayant coulé au début de la deuxième moitié du XXe siècle, et reposant à 3 mètres de profondeur. Parmi ces vestiges sous-marins, vous pourrez admirer de nombreuses étoiles de mer, dorades, oblades et saupes. Cette promenade sub-aquatique est accessible aux débutants (palmes, masque, tuba), bien que des panneaux d’informations soient installés sous l’eau pour vous orienter, et des visites guidées soient également possibles, avec un moniteur diplômé. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’office de tourisme de Hyères : https://www.hyeres-tourisme.com/sentier-marin-dolbia/

Plonger en Guadeloupe dans la Réserve Cousteau

On prend le large et on quitte la France métropolitaine pour la Guadeloupe ! Ce célèbre spot de l’île papillon se situe aux abords des Îlets Pigeon, au large de la plage de Malendure, sur la commune de Bouillante. Il est possible d’y observer un vestige sous-marin peu commun. Il s’agit d’une sculpture à l’effigie du Commandant Cousteau, visible à 12 mètres de profondeur, dans l’espace appelé Jardin de Corail. La statue y a été immergée en 2004, comme un hommage des habitants de la ville de Bouillante au célèbre commandant. L’homme avait en effet initié une protection du site au début des années 1960, après avoir été subjugué par la beauté des fonds marins lors du tournage de certaines images du film Le monde du Silence. Son buste figure depuis en bonne place comme un gardien bienveillant des lieux.

Outre une flore dense et très riche, on trouve dans cette réserve une faune d’une diversité impressionnante (tortues, éponges, hippocampes, poissons tropicaux multicolores, etc.). Aux mois de janvier et février, les plus chanceux auront même la chance d’entendre le chant nuptial des baleines à bosse, de passage au large. Le mouillage sur ancre est bien sûr interdit dans la Réserve, mais les voiliers et autres bateaux de plaisance pourront mouiller dans la zone pour la journée (au niveau des bouées jaunes), ou bien s’installer au mouillage à Malendure et venir sur les lieux en annexe. L’ensemble de la Réserve offre des espaces accessibles à différents niveaux de plongée, entre 0 et 60 mètres de fond. C’est l’endroit idéal pour découvrir des trésors sous-marins lors de votre prochaine croisière, en famille ou entre amis ! Plus d’infos sur : http://www.reserve-cousteau.com/


Photo : www.reserve-cousteau.com

L’Épave du Donator, au large de Porquerolles

Parmi les vestiges sous-marin à découvrir sous l’eau lors d’une croisière en France, on trouve de nombreuses épaves, et notamment celle du Donator, impressionnant cargo visible par 52 mètres de fond entre Porquerolles et les îles de Port-Cros. Ce navire de 78 mètres de longueur, a été construit en Norvège en 1931. Il a permis de transporter des bananes depuis les Antilles, puis a été chargé de ravitailler la Corse pendant la guerre au début des années 1940. Il a coulé en novembre 1945, après avoir heurté une mine flottante, alors qu’il ramenait du vin depuis l’Algérie. Cinq membres de l’équipage ont malheureusement perdu la vie lors du naufrage.

L’épave repose désormais sur un fond sablonneux et héberge des coraux et gorgones particulièrement colorés. De très nombreux poissons viennent s’y réfugier par bancs, et l’on y trouve même des mérous, des rougets, des dorades royales et des barracudas ! Vous l’aurez cependant compris, ce site exige un niveau avancé en plongée, d’autant que les courants y sont potentiellement très forts.


Photo : Hyères Tourisme

Le Alcyon C. et ses fonds marins idylliques dans le golfe d’Ajaccio, en Corse

Direction maintenant l’Île de Beauté pour explorer les vestiges sous-marins de Corse-du-Sud. C’est dans le golfe d’Ajaccio que l’on trouve l’imposante épave d’un pétrolier italien, l’Alcyon C., coulé en avril 1943 par une torpille. Il repose désormais par 35 mètres de fond, dans une zone à faible courant, offrant une très bonne visibilité. Mesurant près de 54 mètres de longueur, il abrite de nombreux mérous, murènes et bancs de mostelles. Vous pourrez y admirer de fantastiques jeux de lumière, mais attention : il est fortement déconseillé de pénétrer à l’intérieur du cargo, en raison de l’usure des matériaux. L’endroit est accessible aux plongeurs disposant d’un niveau intermédiaire.

Articles liés