Accueil Actualités Nautic 2019: les voiliers de plus de 10 mètres

Nautic 2019: les voiliers de plus de 10 mètres

par Aurélie Renier

Les grands voiliers font rêver. Et quand on observe l’offre du Nautic 2019, on se dit qu’il y a de quoi, largement. Du First Yacht 53, paré pour la Sydney-Hobart à l’Ovni 400 prêt pour les hautes latitudes, il y en a pour tous les goûts sur un marché qui pèse moins de 350 monocoques par an…

En 2019, pour la dernière année, il était possible d’admirer les voiliers matés. L’année prochaine, ils seront exposés dans un autre hall dont la hauteur de plafond, plus limité, interdira ce genre de présentation.

Bénéteau First Yacht 53

Pour l’avoir essayé en mer, le nouveau First Yacht 53 compte parmi les voiliers exceptionnels, voire emblématiques de l’année. Avec son design à couper le souffle, le Bénéteau First Yacht 53 projette un look d’enfer, qu’il soit paré de bleu, ou, comme au Nautic, d’un Blanc immaculé.

La version présentée offre un nouvel aménagement de pont avec un winch en position centrale arrière, bien pratique pour éviter les “sacs de noeuds” au pied des deux winchs latéraux. Très élégant quel que soit l’angle sous lequel on l’observe. C’est un voilier racé aux lignes tendues pourvu d’un gréement impressionnant. Rappelons que ce bateau a été conçu selon les normes ISO afin de pouvoir s’aligner sur les plus célèbres courses internationales, c’est un vrai course croisière en somme, un First !

Sun Odyssey 410

Chez Jeanneau, les très grands bateaux se font voler la vedette par le nouveau Sun Odyssey 410, dont la version 2020, à quille relevable devrait combler les amateurs de mouillages déserts. Le Sun Odyssey 410, que nous avons longuement essayé, est un bateau parfait: polyvalent, sécurisant, équilibré et très élégant.

Le chantier expose aussi les grands frères de cette gamme, les Sun Odyssey 440 (Marc Lombard) et Sun Odyssey 490 (Philippe Briand). Deux très beaux bébés dont la circulation sur le pont a été travaillée au point de permettre un déplacement avant arrière sans obstacle à enjamber.

Enfin, dans un genre très différent et destiné aux loueurs, le Sun Loft 47 offre 6 cabines et une cuisine sur le pont, qui dit mieux pour un monocoque ?

Si le chantier de catamarans Fountaine-Pajot n’a présenté qu’un seul bateau au Nautic, l’Astrea 42 , sa filiale Dufour yachts était très présente, cette année, particulièrement sur ce segment des grands voiliers. Une présence qui paie car, lors de notre visite, on signait sur le stand avec des prospects du jour !

Dufour 430

Le Dufour 430, nouveauté 2019, est un très joli voilier, élégant, bien fini, qui bénéficie d’une cuisine en partie avant du carré. Doté d’un foc autovireur en série, il est conçu pour la croisière rapide et confortable, en famille comme en témoigne la plancha intégrée à la banquette arrière.

Dufour 390

Son petit frère, le Dufour 390, également dévoilé cette année au Grand Pavois, offre un compromis taille/volume très favorable. On le dit agréable à barrer, mais il faudrait juger sur pièces. Ces bateaux, élégants et vraiment bien finis, sont toujours signés Umberto Felci.

La qualité de fabrication de ces voiliers apparaît, comme toujours, “un cran au-dessus”, c’est probablement la raison du succès de ces voiliers auprès d’une clientèle de particuliers exigeants ainsi que de flottes détenues en propre par certains loueurs et destinées à une exploitation longue. De beaux bateaux qu’il faudrait essayer en mer bien vite !

RM 1180

Le RM 1180 présenté par RM Yachts est tout de blanc vêtu. Et contre toute attente, ce coloris lui va comme un gant à ce très joli bateau clair et lumineux grâce à son pare-brise de roof et ses aménagements modernes. Voilier de l’année 2019, cette coque en bois solide au design séduisant constitue un superbe exemple de croiseur hauturier tous terrains.

Ovni 400

Toujours dans la classe des “Go anywhere”, Alubat à dévoilé son nouvel Ovni: le 400. Voilier aluminium hauturier très attendu, entièrement réalisé en aluminium, isolé, chauffé. L’Ovni 400 offre une visibilité totale de l’intérieur, une carène puissante, large, beaucoup de place, le tout allié à une solidité à toute épreuve et un look de baroudeur. C’est l’archétype de voilier de grand voyage. Un coup d’œil dans les fonds m’a définitivement convaincu de la solidité de la construction.

L’Ovni 400 fourmille de détails intelligents : bossoirs discrètement relevables, filières très solides, puits de chaîne lui interdisant de s’entasser sous le guindeau. On peut aussi évoquer ses solides mains courantes omniprésentes, sa soute à voile, plancher de carré rehaussé pour permettre l’intégration du puits de dérive sous l’assise d’un canapé repoussant ainsi la table à tribord. Tous ces détails révèlent l’omniprésence de marins à la conception.

Nautitech 40

Très attendu sur le marché des catamarans de croisière, nouveauté 2019, le Nautitech 40, est reconnaissable entre mille avec ses deux postes de barre et sa série de hublots de coque superposés. Catamaran type confort/performance, accuse seulement 8,5 tonnes sur la bascule. C’est un beau bateau dont le look sportif est rehaussé par la robe bicolore.

Coque Open, très lumineux (on comprend immédiatement l’intérêt des doubles hublots -vue mer depuis les couchettes garantie), c’est un catamaran très réussi qu’on brûle d’envie d’essayer.

Et vous lequel vous fait rêver?

L’article est rédigé par François Meyer.

Articles liés