Accueil Guide Location BateauConseils et astuces sur la location de bateau Louer son bateau : comment le rentabiliser?

Louer son bateau : comment le rentabiliser?

par Aurélie Renier

Différentes options, équipements nécessaires, informations pratiques… Voici tout ce qu’il faut savoir pour proposer son bateau à la location.

Les différentes options possibles pour louer son bateau

Pour louer son bateau à des particuliers, trois « formats » de location peuvent être envisagés. Dans les trois situations, gardez à l’esprit qu’il est toujours une bonne chose de faire naviguer régulièrement son bateau : cela permet d’éviter une certaine usure liée à une trop longue station au port.

Être skipper à bord de son propre bateau

En étant skipper sur votre propre bateau lors de la location, vous pouvez profiter d’une navigation en réduisant vos frais, voire en faisant du bénéfice ! Cela est par ailleurs rassurant pour les propriétaires de bateau les plus frileux : vous êtes à bord pour veiller à ce que les règles soient respectées. C’est une bonne façon pour rentabiliser son bateau sans avoir à craindre d’éventuelles détériorations (pour savoir comment se déroule une croisière avec un skipper et avoir une idée de ce qui vous attend, reportez-vous à notre article sur le sujet). Si vous n’êtes pas disponible pour être skipper à bord de votre bateau, ou si vous ne disposez pas du brevet de capitaine 200, deux autres options s’offrent à vous.

Louer son bateau en proposant un skipper

Vous ne pouvez ou ne souhaitez pas être skipper, mais désirez confier votre bateau à un professionnel pour toute location ? Vous pouvez faire appel à un skipper professionnel : votre bateau sera entre de bonnes mains, et vos locataires également. Pour cela, rien de plus simple : prenez contact avec un skipper via l’une des nombreuses plateformes dédiées (cela vous permet de choisir le professionnel). Vous pouvez également imposer la formule avec skipper à vos locataires, tout en les laissant s’occuper des démarches (adaptez les tarifs de la location selon la formule proposée).

Louer son bateau sans skipper à bord

La dernière possibilité (pour laquelle la demande est importante) est de louer votre bateau sans skipper à bord. Au besoin et pour vous rassurer, vous pouvez proposer au locataire une brève sortie en étant à bord. C’est l’occasion de lui apporter plus de précisions sur le bateau et de s’assurer que le matériel est en bon état de marche, tout en vérifiant son niveau de navigation. S’il est normal d’avoir de l’appréhension à l’idée de louer son bateau, des précautions permettent de parer à d’éventuels problèmes, pour que la location se déroule sans encombre.

Louer son bateau en toute sérénité : comment procéder?

Comme pour louer une maison ou un appartement, il est important de s’assurer de la fiabilité du futur locataire. Pensez à demander son CV nautique, son permis bateau et sa carte d’identité. Il sera également judicieux de l’interroger sur le parcours de navigation prévu. N’oubliez-pas d’exiger un dépôt de caution, de manière à responsabiliser vos locataires en cas de dégâts. Imprimez un contrat type de location de bateau entre particuliers, complétez-le et faites-le signer le jour J par les locataires. Faites enfin un état des lieux avant le départ (matériel présent à bord, quantité de carburant, etc.).

Équiper son bateau pour le louer

Afin de louer son bateau dans les règles et en toute sécurité, il est nécessaire de prévoir certains équipements, et de se conformer à certaines obligations. Pour un bateau de longueur égale ou inférieure à 24 mètres, il est nécessaire que soient présents à bord : un état des lieux technique (à effectuer chaque année pour prouver le bon état de votre bateau), un ou des extincteur(s) portatif(s) d’incendie, une VHF, une balise bateau EPIRB Cospas-Sarsat 406 MHz (en cas de navigation à plus de 60 milles des côtes), un équipement d’aide à la flottaison par personne à bord, une lampe torche, un dispositif d’assèchement manuel, une ligne d’amarrage (ou un bout de remorquage), une ancre et une ligne de mouillage, un pavillon, un annuaire des marées, une bouée « fer à cheval », 3 feux rouges à main non périmés, un compas ou GPS, des cartes marines, un radeau de survie, etc. Retrouvez la liste du matériel nécessaire à bord en cliquant ici.

Quelques informations pratiques

– La personne à qui vous louez votre bateau se porte garante de la sécurité des personnes à bord ainsi que de votre bateau. Elle devra tenir le journal de bord et veiller au respect des règles de sécurité.

– Pensez à laisser à bord une copie de l’acte de francisation ou de la carte de circulation du bateau.

– Renseignez-vous auprès de votre assurance : votre contrat actuel vous couvre-t-il en cas de location de bateau ?

N’attendez-plus et tentez l’expérience !

Articles liés