Accueil Actualités Nautic 2019 : Les bateaux à moteur de moins de 10 m

Nautic 2019 : Les bateaux à moteur de moins de 10 m

par Aurélie Renier

Les bateaux à moteur de moins de 10 mètres se vendent bien, très bien même…. Classiques, sportifs, sport-fishing, il y en avait pour tous les goûts au Nautic 2019.

Beneteau

Avec pas moins de 20 modèles de bateaux à moteur exposés, le moins que l’on puisse dire, c’est que Beneteau était présent en force sur ses terres.

Les nouveautés Flyer parmi lesquels, les Flyer 6, tant dans leurs versions Spacedeck (carré avant) que Sundeck (bain de soleil) avant, le Flyer 7 ainsi que le fabuleux Flyer 10. Nous avons pu essayer ces bateaux il y a quelques semaines et nous rendre compte de l’efficacité redoutable de leur carènes “AirStep2” qui aspire de l’air sous la coque et créé une sorte de coussin d’air qui amorti vraiment les impacts lors du passage dans les vagues. Ces carènes sont également équipés de sortes de rails sous la coque agissant comme des patins stabilisateurs autorisant ces bateaux à virer à plat. On adore.

Un mot sur le Flyer 10 : 2 x 350 chevaux, ca déménage !

Les amateurs pêche promenade de ont pu visiter toute la gamme Barracuda, avec les 6, 7, 8 et 9 pour envisager leur participation au Barracuda tour

Jeanneau

Toute la gamme des Jeanneau Cap Camarat était représentée au grand complet, avec les Bow-riders, les Consoles Centrales, les Walkaround. Et en exclusivité, le luxueux et gigantesque Cap Camarat 12.5 WA dont nous avons déjà parlé.

La vraie nouveauté dans les moins de 10 mètres était le magnifique Cap Camarat 7.5 Day Cruiser. Un élégant canot à la plage avant pontée de teck, disposant d’une vaste cabine de trois assises de front. Je ne sais pas dire si c’est la ligne galbée du pare brise ou l’homogénéité des proportions qui font tourner les têtes, mais, une chose est sûre, il ne manque pas d’allure…

Le nouveau Merry Fisher 10.95 Fly, qui a tout d’une vedette, la praticité du HB en plus est accompagné du nouveau 695, exclusivité mondiale au Nautic 2019, qui aura fort à faire pour battre les records de vente de son prédécesseur avec 1400 exemplaires vendus.
Le Merry Fisher 695 reste transportable par un VL et séduit par sa ligne modernisée qui remet ce modèle au goût du jour sans toucher aux fondamentaux qui ont fait le succès de son prédécesseur : cruiser familial sécurisant et à la consommation contenue.

Du côté des baroudeurs, le Merry Fisher Marlin 895 qui nous a séduit par sa polyvalence sa motorisation et la protection offerte lors de son essai en mer ne parvenait pas à éclipser le dernier nés, et bien né, des marlin, les Merry Fisher 695.
Si le 605 nous avait enthousiasmé lors des quelques heures passées à son bord, on n’était assez loin d’un grand bateau. Quelles reprises !

Le tout nouveau Merry Fisher 695, avec son habitabilité nettement supérieure -il dispose d’une vraie cabine et d’un WC constitue un excellent choix possible, dans la famille de ces baroudeurs attachants.

Pacific Craft RX30

Un look de racer US ravageur mais aussi des espaces de détente soignés et une qualité de finition au top. Je l’adore.

Whaly

Ce constructeur néerlandais produit en rotomoulage des bateaux de travail et des coques Open.
Il présentait cette année un sorte de chaland de débarquement, à débarquement avant, console centrale disponible en 10 coloris différents. Et alors me direz-vous ? Deux gros avantages : C’est quasiment indestructible, on peut le beacher, toucher, racler, pas besoin de gel coat, ces coques font 15 à 20 mm d’épaisseur et sont teintées dans la masse. Le tout revient à moins de 5000 Euros hors motorisation.

Targa

Targa, exposait, via SNIP Yachting son importateur en France, plusieurs de ses extraordinaires productions. Le 27.2, le “Motor Boat of the Year 2019”, un timonier très marin, inboard, isolé, chauffé, aux finitions éblouissantes.
Le 32 coupé, très séduisant avec ses deux cabines spacieuses et ses qualités marines hors du commun.

Ribitaly

Le BMA X 266 vient compléter la gamme des open du chantier. Un bateau sportif au look moderne, étrave verticale, un vrai sport fishing dans l’esprit d’outre atlantique. Avec jusqu’à 350 HP à l’arrière il devrait décoiffer.

Sea Ray

Le Sun Sport 230, élu MotorBoat de l’année 2019 attirait bien des curieux. Il est vrai qu’avec son stern drive, sa finition de haut niveau, sa cabine réellement habitable et accueillante il a une allure folle. De plus, quoi qu’on en dise, le moteur inboard, ça apporte quand même du chic !

Where is Mister Bond ?

Si vous cherchez un open vous permettant de ne PAS passer inaperçu, je vous suggère de jeter un coup d’œil aux productions futuristes du chantier Invictus

Amateurs de films de James Bond, ne manquez pas les 280 GTS, 270 FX ou 250 CX, des coques open In Bord, V8 350 chevaux, de vrais roadsters des mers, parfaites pour rattraper le Docteur No ou, plus paisiblement pour rejoindre les plages de Pampelonne depuis le port de Saint-Tropez…

L’essai est rédigé par François Meyer.

Articles liés