Accueil Guide Achat/Vente BateauAcheter un bateau Trouver sa place au port en France, quel prix, quel délai, quelle attente?

Trouver sa place au port en France, quel prix, quel délai, quelle attente?

par admin

Tout sourire, un appel au port pour réserver votre place ramène brusquement vos désirs les plus fous sur le quai. 5 ans d’attente en moyenne dans les grands ports français. Comment jouer au mieux pour raccourcir cette attente?

Ça y est vous avez enfin reperé le voilier de vos rêves!  Votre conjoint est sur le qui-vive, les enfants aux anges et vous voyez déjà vos amis prêts à se bousculer sur le catway pour embarquer…

Tout sourire, un appel au port pour réserver votre place ramène brusquement vos désirs les plus fous sur le quai. 9 ans d’attente pour obtenir une place au port de Quiberon !? Vous allez bientôt faire partie de ces 50 000 plaisanciers français en liste d’attente pour une attribution de place.
Trouver une place au port est devenu une réelle expédition.

COMMENT TROUVER RAPIDEMENT L’EMPLACEMENT IDEAL?

Selon vos projets de navigation et votre budget, il existe différentes solutions pour mettre à flot votre bateau.

La première est d’acheter un anneau. Vous ne devenez pas propriétaire d’un bout de quai, vous n’en acquérez que le droit d’usage pour une durée déterminée: on parle d’amodiation. Ce type de contrat est à négocier directement avec le particulier, d’une durée qui peut aller de cinq à trente ans. Investir dans un anneau est devenu rentable, au vu de la raréfaction des loyers: 6,8 % de rentabilité en moyenne.

Plongez-vous dès maintenant dans la myriade des petites annonces! Il n’est pas si difficile de trouver la perle rare, en acceptant d’y mettre le prix.

Votre bateau risque de ne pas se sédentariser, vous rêvez de grand large, de tour du monde, de cabotage au gré de vos envies… Peut-être que vous serez plus intéressés pour louer un emplacement à l’année. Pour connaitre les places disponibles, il suffit de contacter directement la capitainerie du port qui vous intéresse. La plupart des ports indiquent sur leur site Internet leur nombre de places disponibles à la location et les tarifs selon la taille de bateau.

A QUEL PRIX ?

Le prix de la place au port peut varier du simple au quadruple, selon la durée de droit d’usage, la taille de l’emplacement et surtout la localisation.

Les ports du Var sont en général les plus chers en location à l’année, devant ceux du Languedoc-Roussillon et de l’Atlantique. En effet, pour un 10 mètre, il faut compter environ 900€ pour s’amarrer sur la façade Atlantique Sud (1600€ à La Rochelle), 1100€ en Bretagne (900€ à Lorient), 1500€ dans le Var (2000€ à Vallauris).

Plus le bateau est grand, plus la place est rare et chère. A Marseille, pour des durées de 10 ans, l’anneau coûte 20 000 euros pour un bateau de 7 mètres, 120 000 euros pour son équivalent de 12 mètres, et 240 000 euros pour celui de 15 mètres.

ET QUEL DELAI?

Si pour certains ports, un seul appel suffit pour réserver sa place au port à l’année, cela reste exceptionnel. En effet, le délai d’attente moyen avant d’obtenir une place de bateau dans l’un des 50 plus grands ports français est de cinq ans.
Si vous préférez le fidèle vent d’Ouest d’Atlantique, comptez 6 années pour le port de La Rochelle, 4 pour le Mistral de Gruissan et 12 pour mouiller dans le mythique port breton de la Trinité sur Mer.

QUELQUES ASTUCES…

Seulement, la passion n’attend pas et un bon marin est un homme à l’affût. Heureusement que vous avez entendu entre deux pontons quelques astuces pour écourter l’attente!

Vous vous rendrez vite compte que les salariés de la capitainerie sont des personnes géniales avec qui vous passeriez bien vos journées…pour la pêche aux informations. On entend parler de Mr Robin qui va bientôt libérer sa place, de la famille Joubert qui veut vendre leur anneau et même de ces vieux pontons qu’on a décidé de réaffecter au port. L’homme des pontons, ce sera vous.

Sautez sur ces occasions et vous pourrez sûrement sous-louer à Mr Robert son anneau, qu’il vous fera à tarif réduit.

Malheureusement, votre emploi du temps ne vous permet guère de ferrer l’information-miracle. Si vous avez abandonné l’idée de louer ou de racheter une amodiation, vous pouvez acheter un bateau neuf avec son emplacement. En effet, la plupart des concessions nautiques gardent des places réservées dans les ports pour les clients, de manière à pallier à ce fléau du manque de places.

L’hébergement de votre bateau au port à sec permet de faire des économies sur l’entretien (pas d’antifouling, pas d’amarres, pas de ragage…), de préserver votre bateau dans le temps et de l’avoir à disposition pour réaliser tout type d’interventions. De même, cela évite de tracter une remorque et coûte 30% moins cher qu’un port classique.

Néanmoins, laisser son bateau sur le terre-plein, c’est également renoncer à la liberté de naviguer vite quand on le désire. Il faut compter le prix des manutentions et la queue l’été pour mettre à l’eau …

Une alternative : un bateau plus étroit, ne dépassant pas les 2m55 que vous pourrez tracter derrière votre véhicule.

Et pourquoi ne pas louer un bateau tout simplement sur l’année? Ou encore acheter un bateau en copropriété? Fini le casse-tête de la place au port et peu de frais d’entretien à prévoir!
Ne perdez pas de vue que les bateaux ne partent pas que des ports, ils s’en vont poussés par un rêve… Et chaque rêve mérite son port d’attache.

Articles liés