Voiliers monocoques

Qu'est-ce qu'un voilier monocoque ?

 

Les caractéristiques d’un bateau à voiles monocoque

 

 

Comme son nom l’indique, le voilier monocoque - qui s’oppose aux bateaux à voile multicoques - est un voilier avec une seule coque. Parfois doté d’un moteur auxiliaire, le monocoque est propulsé par la force du vent et garde sa trajectoire grâce aux dérives situées sous la coque dans l’eau. La trajectoire est donnée par le gouvernail qui est constitué de la barre et du safran ("aile" située à l’arrière de la coque plongée dans l’eau). Un monocoque est soit mono-safran, soit bi-safran. Les sensations que l’on éprouve à bord d’un monocoque sont égales à la vitesse atteinte par le monocoque. Les passionnés de vitesse pourront tout à fait trouver leur bonheur parmi les monocoques.

 

 

On peut diviser le monocoque en 2 parties : le gréement et la coque. Cette dernière est ce qui permet au voilier de flotter. Elle contient des ballasts qui sont des cuves remplies d’eau qui permettent la stabilisation du monocoque en contrebalançant la gîte (c’est une inclinaison de quelques degrés sous la pression du vent ou d’une autre cause). De la coque, sortent les dérives : ce sont elles qui vont permettre au monocoque de rester sur sa trajectoire. Si la dérive est lestée, on parlera alors de quille, ce qui assure la stabilité du bateau et l’empêche de chavirer. Quant au gréement, c’est l’ensemble des pièces d’un bateau qui permettent sa propulsion et sa manœuvrabilité. Il est composé d’au moins un mât et d’une voile.

 

 

Les avantages des monocoques

 

 

Choisir de naviguer sur un voilier monocoque présente quelques avantages :

 

  • des sensations fortes dues à la vitesse pouvant être atteinte ;
  • un budget moins important que pour un multicoque (place de port, entretien, manutention) ;
  • son côté passe-partout : un monocoque demande moins de place dans un port et il est possible d’échouer volontairement son voilier ;
  • une manœuvrabilité aisée ;
  • une bonne remontée au vent ;
  • et c’est un bateau solide et sécuritaire : il sera plus difficile de faire chavirer un monocoque qu’un catamaran.

 

 

Croisière hauturière, côtière, régate ou sortie à la journée, vous trouverez forcément un monocoque qui correspondra à vos envies.

 

Pourquoi nous faire confiance ?

Annonces vérifiées
Vendeurs professionnels certifiés
Évaluation par un expert du marché
Services personnalisés

Déjà 8970 bateaux vendus grâce à nous

Bateau
Date de vente
Mis en vente par
westerly-32-fulmar-115900
17/08/2022
NETWORK YACHT BROKERS DARTMOUTHProfessionnel
pointu-7.8-115811
17/08/2022
SUNBIRD International Yacht Sales - France MediterranéeProfessionnel
beneteau-first-35-115702
17/08/2022
CAP OCEANProfessionnel
jeanneau-sun-odyssey-39-ds-115536
17/08/2022
SIROCO YACHT BROKERS SEA WAYProfessionnel

Quels sont les différents types de voiliers monocoques ?

 

C’est principalement au gréement que l’on va pouvoir différencier les monocoques, on y retrouve :

 

  • le sloop : 1 mât et 2 voiles, gréement le plus commun ;
  • le cotre : 1 mât (plus en arrière que celui du sloop), 1 grand-voile et au moins 1 voile d’avant ;
  • le ketch : 2 mâts (le mât principal et le mât d’artimon, situé devant le poste de barre) et au moins 3 voiles ;
  • le yawl : 2 mâts (le mât principal et le mât tape-cul, situé derrière le poste de barre) et au moins 3 voiles ;
  • la goélette : minimum 2 mâts (jusqu’à 6/7) ;
  • et la yole : propulsée soit à l’aviron, soit à la voile.


On retrouve aussi, parmi les monocoques, les grands voiliers ainsi que les voiliers anciens et classiques.

 

 

Succombez au charme des voiliers monocoques parmi les milliers d’annonces de Band of Boats et filez à toute vitesse vers l’horizon qui n’attend que vous à bord de votre monocoque neuf ou d’occasion.