Yawls

Pourquoi nous faire confiance ?

Annonces vérifiées
Vendeurs professionnels certifiés
Évaluation par un expert du marché
Services personnalisés

Déjà 2 bateaux vendus grâce à nous

Bateau
Date de vente
Mis en vente par
nantucket-32-clipper-100575
06/02/2023
Indigo Yachting LtdProfessionnel
nantucket-32-clipper-96396
23/06/2021
Indigo Yachting LtdProfessionnel

Qu’est-ce-qu'un yawl ?

 

Les caractéristiques d’un yawl

 

 

Le yawl est un type de gréement à 2 mâts composé du grand mât et du mât d’arrière . Le yawl est aussi appelé sloop à tapecul, appellation tirée de son mât d’arrière nommé “tapecul”. Celui-ci est de petite taille par rapport au grand mât et il est situé à l’arrière du bateau derrière le poste de barre (à l’inverse du ketch où le mât d’arrière, nommé mât d’artimon, se trouve avant le poste de barre). Le tape-cul permet d’équilibrer le voilier selon que la mer est agitée ou non, en plus d’augmenter l’efficacité du safran. De plus, placé très en arrière du bateau, ce mât a besoin d’un bout-dehors pour pouvoir attacher l’écoute et ainsi régler l’angle de la voile du tapecul.

 

 

Un yawl peut être gréé de deux façons différentes :

 

  • le yawl à corne : le grand mât est monté d’une voile aurique à corne ainsi que d’un flèche, le mât tapecul est surmonté d’une voile aurique ;
  • le yawl bermudien : ce type de gréement ne porte qu’une voile marconi sur son grand mât.

 

 

 

 

Le yawl présente quelques avantages :

 

  • bien que n’étant pas utile à la propulsion du voilier, le tapecul est une aide à la manœuvrabilité du fait de sa position en arrière du safran ;
  • un plan de voilure divisé : les voiles sont plus petites donc plus maniables particulièrement par mauvais temps ;
  • un bel équilibre et une maniabilité facilitée grâce au tapecul ;
  • et un voilier adapté par mauvais temps : sans grand-voile, avec juste le foc et la voile arrière, la balance est assurée.

 

L'histoire du yawl

 

Etymologiquement, le yawl vient de l’hollandaisjole. C'était de petits bateaux sans pont dont la propulsion reposait sur les avirons. Au fur et à mesure, jole devint yawl en français. On parle aussi de dundee pour les bateaux de travail à voile avec un gréement semblable.

 

 

Attention, il ne faut pas confondre le yawl et la yole. Cette dernière est une embarcation propulsée à l’aviron qui peut être gréée avec une voile. Cette confusion provient du fait qu’avant, le gréement yawl était cantonné aux embarcations telles que les yoles.


Les voiliers à gréement yawl

 

Le Fairlie 77 gréé en yawl montre de belles qualités telles qu’une maniabilité exceptionnelle de la voile ainsi que des lignes élégantes. La version yawl du Seafarer 31-1 fait tourner les têtes et on peut compter sur ce voilier. Le Nicholson 55 Yawl attirera l’œil du marin aguerri par son cachet authentique et sa solidité à toute épreuve.

 

Inhabituel, le yawl vous fait de l’œil ? Parcourez nos annonces de yawls neufs ou d’occasion sur Band of Boats et mettez les voiles vers l’horizon à bord de votre voilier.