Accueil Guide voyage bateauDestinations où naviguer Escales historiques sur la Rance : de Saint Malo à Dinan en bateau !

Escales historiques sur la Rance : de Saint Malo à Dinan en bateau !

par Aurélie Renier
saint-malo

Parenthèse de verdure, la Rance est aussi une parenthèse marquée par l’histoire. En prenant une location de bateau au départ de Saint-Malo, on choisira l’itinéraire le plus long : celui qui nous fera voyager dans le temps jusqu’à la belle cité de Dinan, nichée au creux de la Rance. Une croisière riche en découvertes, à adapter sur un week-end ou sur une semaine en fonction des affinités de chacun. Focus sur les escales incontournables de ce voyage dans le temps

Louez un bateau à Saint-Malo et admirez la Rade de la mer

Après avoir largué les amarres, un petit détour vers le Nord-Est de la Rade permettra de mieux apprécier l’architecture de la ville et des alentours. Le Petit Bé et le Fort National, des ilôts rocheux recouverts de fortifications Vauban du XVIIe siècle, veillent depuis cette époque sur les trésors de la cité corsaire. Juste à côté se dresse l’île inhabitée du Grand Bé. Accessible à pied à marée basse, les amateurs de littérature pourront y rendre hommage à Chateaubriand, dont la tombe portant les célèbres vers « Un roc battu par la tempête Vaut mieux qu’un Panthéon Quand le mort est un poète Et que ce poète est breton » fait face à la mer.

Cap vers le barrage et l’usine marée-motrice de la Rance

Inauguré en 1966, ce site industriel utilise la variation du niveau de la mer pour activer ses turbines productrices d’électricité.

Un barrage-usine qui mérite le détour : EDF a aménagé un espace découverte juste à côté du barrage, où vous pourrez, à l’aide de tablettes, d’audioguides et de maquettes, mieux comprendre le fonctionnement de cette usine à électricité. En fonction des horaires, on s’arrêtera juste avant de franchir le barrage, au Pissot, ou juste après, à l’Anse des Rivières. De là, vous pourrez rejoindre à pied l’espace découverte

A la sortie du barrage commence la Rance maritime

Eaux tranquilles, mi-vertes, mi-bleues, cet espace entre mer et rivière est hors du temps. Si la météo est clémente, on appréciera une pause baignade sur les 12 km de rivage de Saint-Suliac. Près de là, juste après le Mont Garrot, se trouve un vestige de camp viking du Xe siècle, aussi appelé « l’Huitrière de Garrot» : une enceinte médiévale fortifiée à quatre côtés, surtout visible à mer pleine.

La croisière continue pour une escale historique à Plouër-sur-Rance

Une pause s’impose à Plouër-sur-Rance, village débordant de charme et de patrimoine. On laissera son bateau au port de la Minotais le temps de découvrir l’allée couverte du Bel Evan, en pleine verdure à 1,5 km à l’Ouest du centre-ville, près du lieu-dit Les Planches. Le château de Plouër et son superbe jardin d’agrément, trônant à moins d’un kilomètre du port, méritent également le détour

Navigation en pleine verdure jusqu’à l’écluse du Châtelier

A la sortie de Plouër, admirez le charmant château de Préhou. A partir de ce moment, la Rance se fait plus étroite et sinueuse. Moins profonde aussi : veillez à bien rester centré pour éviter de l’enlisement. Les gens du pays vous diront qu’il faut suivre l’extérieur de la courbe : c’est à cet endroit que le courant creuse le plus. Après quelques méandres et le passage du pont de Lessard, on arrive à l’écluse du Châtelier, dernière étape avant de passer en Rance fluviale

Dinan, pittoresque perle de la Rance

Avec son port en bordure de quais bordés de maisons à colombages du XVe siècle, presque fermé par le Vieux-Pont reposant sur ses deux arches particulièrement basses, Dinan est un village parmi les plus charmants de Bretagne Nord. On imagine bien l’atmosphère qui devait animer ce port au temps où le commerce se faisait à bord des gabares le long des fleuves et des rivières. Cette ville médiévale mérite le détour : quelques pas sur les vieux pavés de la célèbre – et pentue – rue Jerzual permettront d’atteindre la ville haute pour une promenade hors du temps.

Demi-tour au Vieux-Pont de Dinan et on se laisse filer jusqu’à la mer

Après cet arrêt hors du temps dans la belle cité de Dinan, on pourra remonter à bord de son bateau de location pour se laisser filer en sens inverse, au gré de la Rance et de ses écluses. Une fois repassé le barrage et l’usine marée-motrice, les plus chanceux qui ont encore un peu de temps pourront marquer une dernière escale à Dinard, qui borde l’estuaire de la Rance en face de la guerrière Saint-Malo.

Pratique : quelques pistes pour préparer votre croisière sur la Rance

Comme toujours, on notera l’importance de se renseigner sur les conditions météorologiques et les marées, ainsi que les capacités d’accueil des ports cités, particulièrement en pleine saison. Le site Rance Côté d’Emeraude, sans toutefois se substituer aux règles de navigation en vigueur, produit une bonne synthèse des écluses, des ponts, des ports et des mouillages que vous traverserez au cours de cet itinéraire.

Articles liés